Logo Le Parisien

Yvelines : en 2019, roulez branché !

>Île-de-France & Oise>Yvelines|Sébastien Birden| 04 avril 2019, 17h30 |

Photo article Parisien

Le Port-Marly, ce jeudi. Après Le Port-Marly, soixante-dix-sept autres communes seront prochainement dotées de stations de recharge du réseau « Sey ma borne ». LP/S.B.

 

L’offre en termes de bornes de recharge pour véhicules électriques va exploser cette année, grâce notamment au déploiement du réseau du Syndicat d’énergie des Yvelines lancé ce jeudi au Port-Marly.


Bonne nouvelle pour les propriétaires de véhicules électriques et pour ceux qui s’apprêtent à franchir le pas : recharger la batterie, question qui constitue souvent un frein à l’achat, ne devrait bientôt plus être mission impossible.


Pas moins de 143 nouvelles bornes doivent en effet être installées avant la fin de l’année dans 77 communes du département dans le cadre du déploiement du réseau mis en place par le syndicat d’énergie des Yvelines (SEY), l’autorité organisatrice des réseaux publics de distribution d’énergie électrique en partenariat avec Enedis dans près de 200 communes. La première de ces bornes a été inaugurée ce jeudi matin au Port-Marly.


2 000 € par borne aux frais de la collectivité


« Nous sommes traversés par deux voies nationales. Ici, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir à quel point la pollution de l’air et la pollution sonore sont des questions du quotidien. Si on veut favoriser le développement des véhicules électriques, il faut un accès facile à ces bornes. Pour nous, tout cela a vraiment un sens », se félicite la maire LR de la ville Marcelle Gorgues.


Comme les autres villes adhérentes au réseau « SEY ma borne », Le Port-Marly a dû financer environ 30 % du coût d’installation de cette première borne, estimé au total à 7 500 €. Soit près de 2000 € aux frais de la collectivité. Un rapport jugé toutefois « très intéressant » par l’élue. Laurent Richard, maire LR de Maule et président du SEY, évoque également « un groupement de commandes qui permet de réaliser des économies substantielles pour les communes ».


6 € pour une charge complète


Les utilisateurs devront se munir d’un badge et débourser 6 € pour une charge complète, sans coût de stationnement. « Pour une Zoé dernière génération, il faut compter environ 2 heures », détaille Denis Karm, directeur du SEY. Pour ne pas confondre station de recharge et place de parking, le propriétaire d’une voiture laissée à l’emplacement une fois la charge terminée devra s’acquitter d’une somme de 1 € par heure. Les prochaines stations seront installées à Saint-Nom-la-Bretêche, Beynes, Marly-le-Roi, Dammartin-en-Serve et Maurepas.

 

LES YVELINES, TERRE DE VOITURES ÉLECTRIQUES


On y fabrique déjà la Zoé de Renault à Flins, et bientôt le futur modèle du groupe PSA, à Poissy. Mais les Yvelines ne sont pas seulement un lieu de production des voitures électriques. C’est aussi le département français où l’on dénombre la flotte la plus importante avec près de 2 900 véhicules en circulation. On y dénombre exactement 21 voitures pour 10 000 habitants, le deuxième ratio de l’Hexagone derrière… la Haute-Savoie. En termes de stations de recharge, le département comptait une centaine de bornes sur l’espace public fin 2017. Un chiffre qui devrait donc avoir presque triplé d’ici la fin de cette année.

SEY 78

Espace "La Bonde" 6 rue des Artisans
78760 JOUARS PONTCHARTRAIN


01 30 68 64 10


Contactez-nous


Lundi au vendredi : 9h  - 17h